PAIEMENT EN 3 FOIS SANS FRAIS À PARTIR DE 100€ D'ACHAT EN FRANCE - À CHOISIR AU MOMENT DU PAIEMENT
PRÊT-À-PORTER ET SUR-MESURE - RETOUCHES ET RÉPARATIONS GARANTIES À VIE - LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 60€ EN FRANCE ET DOM-TOM - RETOURS OFFERTS DANS LE MONDE ENTIER - MODE ÉCO-RESPONSABLE

Les plus jolis boutons du monde sont fabriqués par Crépin petit

par Lou Ripoll , February 03, 2021

Nos supers boutons écolos et innovants sont créés et fabriqués par Crépin petit, notre fournisseur de boutons made in Somme, dans le nord de la France.


J'ai découvert l'entreprise Crépin petit pendant mes études de design textile à l'école Duperré. Isabelle, la super commerciale de Crépin était venue présenter l'entreprise et toutes les possibilités. Ça m'avait fait rêver. Et elle avait dit qu'il y a avait des fins de collections de boutons à récupérer dans leurs bureaux parisiens, si on le souhaitait. Le lendemain, j'étais prête, dans leurs bureaux, à fouiller au milieu d'énormes sacs poubelles ! Et quand j'ai lancé Bleu tango, mon premier coup de fil fut pour... Isabelle !


Créé en 1873 (!!!), Crépin petit est reconnu Entreprise du patrimoine vivant et est certifié Oeko Tex standard 100 (Matière non nocive pour le consommateur). Innovante et créative, l'entreprise proposent des boutons originaux, et toujours étonnants en termes de nouvelles matières écologiques : ils développent des boutons en polyester recyclé, en urine recyclée, en ferments lactiques, en mélanine recyclée... L'usine a également une station d'épuration et de recyclage pour les eaux et les déchets !
Incroyable, non ? :-) Vous allez voir, leurs ateliers et savoir-faire sont incroyables !

Pour découvrir chaque étape en détails, voici les vidéos instagram que nous avons enregistré avec Lili-Rose, et voici un petit résumé à chaque fois !

Regarder la Partie 1 

Partie 1 : Les étapes d'usinage, de polissage, de gravure laser et de teinture

Tout d'abord, les boutons sont usinés - on dit "ébavurés" : On part de jetons lisses en polyester, nacre, bois, corozo, noix de coco, etc et la machine à ébavurage les taille, on les perce, les met en forme, pour leur donner les bons diamètres, épaisseurs, formes...

Les jetons sont usinés...


Chaque heure, les réglages sont vérifiés, un échantillon est prélevé et archivé sur cette fiche contrôle qualité... ça ne doit pas bouger d'un millimètre ! 


Du coup, les machines sont toutes poilues ! Ces copeaux sont aspirés par des énormes aspirateurs, compactés, puis récupérés chaque jour pour être recyclés. 


Ensuite ces jetons ébavurés doivent être polis, poncés, nettoyés... Ils sont agités dans des bétonnières avec des petits cubes et triangles en céramique qui vont les poncer !


Les bétonnières
 


Les boutons peuvent être gravés au laser pour créer des décorations, des reliefs, ou inscrire le nom de la marque... (ici ce sont des boutons Bleu tango pour le motif Méditerranée : le bouton en nacre est teint en bleu, puis les entrelacs sont gravés au laser !) - Pour voir la machine en action, rendez-vous sur les vidéos instagram !


Toujours une fiche de contrôle qualité pour garder en mémoire les gravures !
 


La préparation de la teinture par Anne, qui retrouve la fiche qualité, les bons coloris, prépare le bon nombre de boutons...


Les archives de contrôle qualité d'Anne : je suis en train de chercher mon dossier !



Trouvé le dossier Bleu tango !


Chaque commande est archivée pour avoir toujours un coloris conforme, même sur plusieurs années !


Il y a deux teinturiers. C'est un métier qui demande de l'expérience, car les recettes sont faites à la main, à l'œil et pas mécaniquement ou informatiquement : cela demande 3 ans d'expérience pour être opérationnelle !


La teinture n'est pas flash chez crépin petit (5m de teinture très chargée en pigment) mais est traditionnelle (20m de teinture) : on fait monter petit à petit la teinture dans un bain pas trop pigmenté. Cela rend la teinture plus résistante, et cela permet de mettre moins de pigments = plus économe. 

Pour voir la teinture en action, rendez-vous dans les vidéos instagram !

 

Regarder la Partie 2



Partie 2 : Les étapes de ravivage, pailletage et vernissage, émaillage à la main, et injection des formes complexes

 


Il faut maintenant raviver les boutons en les cirant car la teinture va les ternir, les assombrir : il faut leur redonner de l'éclat... Les boutons teints sont agités dans ce qui ressemble à des clapiers à lapins avec des petits cubes de bois recouverts de gouttes de cire !



Puis vient ensuite les étapes de pailletages, de vernissage, tous les effets de texturisations... En vue de ces étapes, les boutons sont préparés sur des planches, disposés de façon régulière pour être texturisés de façon homogène.


Les boutons parfaitement alignés par la préparatrice puis pailletés...


Cela donne des jolis fantômes de boutons sur les non-tissés !


La cabine de projection - Dans cette pièce, séparée des préparatrices, le plafond est entièrement aspirant, pour ne pas laisser de solvants dans l'air


En attendant que les planches de boutons sèchent, elles sont entreposées les unes au dessus des autres, séparés par de jolis galets.


Les galets recouverts de paillettes, métallisations, ... ! De véritables œuvres d'art !


Puis les boutons sont passés au four : c'est un tapis roulant vert qui va lentement et les boutons passent sous 60° une heure environ !


L'atelier de préparation des recettes


La balance trop belle


Les cahiers de recette !


Les chariots en bois sur roulette, vintage et numérotés, pour déplacer d'un atelier à l'autre les plaques où sont déposés les boutons !


Vient aussi l'étape d'émaillage à la main : l'émail liquide est appliquée à la seringue (actionnée à la pédale au pied), bouton par bouton ! Quel savoir-faire de folie !




Puis ils sont passés... au four ! Oui, ça ressemble à une armoire, mais c'est un four :-)




Quand les boutons ne sont pas usinés - ébavurés - ils peuvent être fabriqués par injection : C'est pour les formes plus complexes, comme des boucles de ceinture par exemple...


Des granules de polyamide sont chauffés pour être transformés en pâte, puis celle ci est injectée dans des moules par des énormes machines.


Les moules sont fabriqués avec une impression 3D directement chez Crépin petit, par un ouvrier spécialisé dans ce logiciel compliqué !


Les déchets de l'injection (ce qu'on appelle la carotte) sont re-intégrés dans le cycle et sont retransformés en pâte pour repartir dans le sytème.


  

Regarder la Partie 3


Partie 3 : Le stockage, le contrôle qualité

 


Crépin petit a un incroyable stock, avec des archives, des stocks achetés auprès d'usines qui ont fermé... Pour s'y retrouver, tout a été numérisé : Christine cherche l'emplacement puis, chasse au trésor !


Le contrôle qualité, effectué à la main

 


Merci à Isabelle, notre super super commerciale depuis les débuts chez Crépin petit ! (le petit déjeuner de champion d'Isabelle)



Merci à Dominique pour la super visite ! Il a travaillé de nombreuses années chez Crépin petit et a racheté la boite en 2008 !

Pour découvrir comment ça se passe la sélection de boutons avec Isabelle, les innovations de Crépin Petit, vous avez aussi cette vidéo sur instagram : le lien ici !

 

Vous l'avez compris, je suis très fière de travailler avec Crépin Petit depuis si longtemps et pour les prochaines décennies !

À bientôt,

Lou

 

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés par Bleu tango avant d'apparaitre.


RETOUR EN HAUT