PAIEMENT EN 3 FOIS SANS FRAIS À PARTIR DE 100€ D'ACHAT EN FRANCE À CHOISIR AU MOMENT DU PAIEMENT

NOUS ENVOYONS DES ÉCHANTILLONS DES TISSUS GRATUITEMENT PAR LA POSTE - N'HÉSITEZ PAS À NOUS LES DEMANDER
PRÊT-À-PORTER ET SUR-MESURE AU MÊME PRIX - RETOUCHES ET RÉPARATIONS GRATUITE À VIE - LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 60€ FRANCE ET DOM-TOM - RETOURS OFFERTS - MODE ÉCO-RESPONSABLE

L'éléphant Palette

par Lou Ripoll , April 17, 2022

Il était une fois, dans un village au cœur de la jungle indienne, vivait une jeune femme du nom de Champra. Champra était mariée au plus beau garçon du pays, Guldu, qui l'avait comblée en lui donnant un fils : Dev. Dev était un bébé aux yeux et aux cheveux d'un noir profond, aux longs cils fins et à la peau douce. Une bénédiction des dieux, n'avaient de cesse de répéter les autres villageois. Seulement, le bonheur tourna rapidement lorsque Dev tomba malade.

Guldu et Champra tentèrent l'impossible pour guérir le bambin. Le chaman usa de tous ses talents. Mais rien ne semblait fonctionner. « Je ne vois plus qu'une possibilité » confessa le chaman « un remède de cœur d'éléphant. » Guldu pleura. Champra quant à elle, n'attendit pas une minute pour récupérer sa lance et pénétrer dans les profondeurs de la jungle, à la recherche d'un éléphant pour sauver son fils.

Elle inspecta le moindre recoin, la moindre grotte, défia les serpents, affronta la chaleur humide, la main toujours fermement agrippée à son arme. Le souvenir du sourire de son fils la réchauffait lors des nuits fraîches et la faisait tenir au cours de ses longues heures de marche. Et un jour, enfin, elle trouva un éléphant. Cependant, il ne s'agissait pas de n'importe quel éléphant.

Au détour d'un sentier, caché par un amas de lianes, Champra découvrit un petit étang, entouré de fleurs tropicales aux longues feuilles rouges et jaunes. Une odeur de paradis flottait dans ce décors surréaliste. Et au centre, immergé dans l'eau, se trouvait un éléphant au cuir multicolore. Croyant rêver, Champra frotta ses yeux de sa main libre et se rapprocha sans faire de bruit. C'était pourtant bien réel : l'éléphant était bleu, vert, rouge, or, violet et d'autres couleurs dont la jeune femme ne connaissait même pas le nom. Ses défenses miroitaient d'un éclat argenté. Émerveillé par le spectacle qu'offrait l'immense mammifère, Champra ne pensa pas tout de suite à l'attaquer. Mais trop rapidement, elle se rappela de la raison qui l'avait amenée jusqu'ici. Le cœur battant, elle leva sa lance, étira son bras vers l'arrière, visa... et s'effondra au sol, secouée de sanglot. « Je ne peux pas... » pleura t-elle « que les dieux me pardonnent, je ne peux pas arracher cette vie, même pour sauver celle de mon fils. »

Seul le glouglou paisible de l'eau lui répondit. Puis une voix s'insinua dans son esprit. « Tu es un humain bon, Champra. Approche. » Champra releva subitement la tête et réalisa que l'éléphant l'observait de ses yeux plein de sagesse. Hésitant, la jeune femme se releva, puis pénétra dans l'eau pour rejoindre l'animal aux mille couleurs. « On ne sauve pas une vie en sacrifiant celle d'un autre. En revanche, en m'épargnant, tu t'es rendue digne d'une récompense. » L'éléphant plongea sa trompe dans l'eau turquoise de l'étang, puis déversa quelques gouttes sur une feuille. « Rentre chez toi, jeune Champra, et infuse cette feuille. Ensuite, tu feras boire le tout à ton enfant. Au lever du soleil, il sera guéri. » Champra se prosterna devant l'animal en le remerciant, puis elle prit la feuille et courut jusqu'à son village.

Lorsque, quelques jours plus tard, elle arriva enfin chez elle, elle ne prit même pas le temps d'embrasser son Guldu : elle alluma un feu, déposa une marmite en fonte au dessus des flammes et y ajouta la feuille sous le regard médusé de Guldu. Une fois la concoction prête, elle en récupéra jusqu'à la dernière goutte, puis la fit boire à son fils souffrant. Et ainsi que l'avait prédit l'éléphant, au levé du soleil, Champra et Guldu découvrirent le petit Dev complètement rétabli, gazouillant joyeusement dans son petit berceau en bois. Néanmoins, une chose avait changé. « Regarde ses cheveux ! » s'exclama Champra en prenant son fils dans ses bras. « Ils sont devenus multicolore ! » « C'est une bénédiction » assura Guldu, le cœur débordant de joie et les yeux humides.

Et tandis que la petite famille célébrait cet heureux événement, le barrissement lointain d'un éléphant se mêla à leurs rires.

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés par Bleu tango avant d'apparaitre.


RETOUR EN HAUT