• PRÊT-À-PORTER ET SUR-MESURE - RETOUCHES ET RÉPARATIONS GRATUITES À VIE - LIVRAISON GRATUITE ET RETOURS OFFERTS - MODE ÉCO-RESPONSABLE
Chemise minuit* brodée Machado
Chemise minuit* brodée Machado
Chemise minuit* brodée Machado
Chemise minuit* brodée Machado
Chemise minuit* brodée Machado

Chemise minuit* brodée Machado

€180.00
TOUT CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR CE MODÈLE !

 

UNE COLLECTION SECRÈTE EN SÉRIE LIMITÉE ET SUR DEMANDE    LA RÉSISTANCE S’ORGANISE    COUSU - TEINT - PEINT - À LA MAIN, LA NUIT DANS LE SILENCE DE NOTRE ATELIER-BOUTIQUE • DES SAVOIR-FAIRE MYSTÉRIEUX    EMPREINTES DORÉES À LA MAIN    NOM DE CODE : SHIBORI    DES VÊTEMENTS FAITS DANS L’OMBRE POUR TRIOMPHER LE JOUR • EN COTON - ENFIN.

 

Cette chemise est une merveille... Elle est cousue et brodée à la main dans notre atelier-boutique parisien, sur une toile de coton tissée à Roanne sur un métier à tisser à air, par notre fournisseur Novel Art. Les mots de Machado sont brodés à la main sur l'épaule et courent sur la manche. Cette pièce est réalisée sur votre demande et à vos mesures.
Sa coupe est classique, avec un petit col pointu très seventies. Ses poignets sont dotés de fentes indéchirables, et ses pinces en biais sont adaptées autant qu'aux petites poitrines qu'aux poitrines généreuses ! 
 Les mots de Machado, 1973 :
"Caminante, no hay camino. el camino se hace al andar."
(Marcheur, il n'y a pas de chemin... Le chemin se dessine en marchant.)
Son voile de coton est douillet et irrégulier.
Cousue sur demande (délai de 2 semaines pour l'expédition)
La collection minuit* est créée en collaboration avec Faustine Roux.
Le poème en entier (et sa traduction pour les non hispanophones :-)

Caminante no hay camino [Toi qui marches, il n'existe pas de chemin]

Todo pasa y todo queda, [Tout passe et tout reste,]
pero lo nuestro es pasar, [mais le propre de l'homme est de passer,]
pasar haciendo caminos, [passer en faisant des chemins,]
caminos sobre el mar. [des chemins sur la mer.]

Nunca perseguí la gloria, [Je n'ai jamais cherché la gloire,]
ni dejar en la memoria [ni cherché à laisser dans la mémoire]
de los hombres mi canción; [des hommes ma chanson ;]
yo amo los mundos sutiles, [j'aime les mondes subtils,]
ingrávidos y gentiles, [légers et aimables,]
como pompas de jabón. [comme des bulles de savon.]

Me gusta verlos pintarse [J'aime les voir se peindre]
de sol y grana, volar [de soleil et de rouge, voler]
bajo el cielo azul, temblar [sous le ciel bleu, trembler]
súbitamente y quebrarse... [soudainement et se rompre...]

Nunca perseguí la gloria. [Je n'ai jamais cherché la gloire.]

Caminante, son tus huellas [Toi qui marches, ce sont tes traces]
el camino y nada más; [qui font le chemin, rien d'autre ;]
caminante, no hay camino, [toi qui marches, il n'existe pas de chemin,]
se hace camino al andar. [le chemin se fait en marchant.]

Al andar se hace camino [En marchant on fait le chemin]
y al volver la vista atrás [et lorsqu'on se retourne]
se ve la senda que nunca [on voit le sentier que jamais]
se ha de volver a pisar. [on n'empruntera à nouveau.]

Caminante no hay camino [Toi qui marches, il n'existe pas de chemin]
sino estelas en la mar... [si ce n'est le sillage dans la mer...]

Hace algún tiempo en ese lugar [Il fut un temps dans ce lieu]
donde hoy los bosques se visten de espinos [où aujourd'hui les bois s'habillent d'épines]
se oyó la voz de un poeta gritar [on entendit la voix d'un poète crier]
"Caminante no hay camino, ["Toi qui marches, il n'existe pas de chemin,]
se hace camino al andar..." [le chemin se fait en marchant..."]

Golpe a golpe, verso a verso... [Coup après coup, vers après vers...]

Murió el poeta lejos del hogar. [Le poète mourut loin de chez lui.]
Le cubre el polvo de un país vecino. [Il est recouvert de la poussière d'un pays voisin.]
Al alejarse le vieron llorar. [En s'éloignant on le vit pleurer.]
"Caminante no hay camino, [Toi qui marches, il n'existe pas de chemin,]
se hace camino al andar..." [le chemin se fait en marchant...]

Golpe a golpe, verso a verso... [Coup après coup, vers après vers...]

Cuando el jilguero no puede cantar. [Quand le chardonneret ne peut chanter]

Cuando el poeta es un peregrino, [Quand le poète est un pèlerin,]
cuando de nada nos sirve rezar. [quand il ne sert à rien de prier.]
"Caminante no hay camino, ["Toi qui marches, il n'existe pas de chemin,]
se hace camino al andar..." [le chemin se fait en marchant..."]

Golpe a golpe, verso a verso. [Coup après coup, vers après vers.]

 

 

 

CELA POURRAIT AUSSI VOUS PLAIRE !

RETOUR EN HAUT